Maestris beauté

Le coaching gagnant d’Elodie Taquet, professeur à Maestris Dunkerque

Le coaching gagnant d'Elodie Taquet, professeur à Maestris Dunkerque

Professeur en maquillage à Maestris Dunkerque, Elodie Taquet était la coach de Justine Cherki lors du Grand Concours de Maquillage de Make Up For Ever. Elle nous raconte le travail d’équipe exceptionnel avec son élève, de la préparation jusqu’à la victoire finale.

Elodie, pourquoi avoir décidé de participer à ce concours national ?
Le directeur de l’école, Philippe Lefebvre, nous a parlé de ce concours. C’est la première année que Maestris propose d’y participer. J’ai ensuite pris le temps d’examiner le contenu. Il me fallait une élève avec beaucoup de qualités techniques et c’est naturellement que j’ai pensé à Justine.

En quoi Justine s’est démarqué des autres élèves ?
C’est une fille passionnée qui adore ce qu’elle fait. Elle a le goût d’apprendre et c’est une grande qualité. Je lui en ai donc fait part et l’ai poussé à se renseigner sur les caractéristiques du concours afin qu’elle me présente ses idées.

Le choix du projet a-t-il fait l’unanimité ?
Oui, c’est un projet que l’on a décidé ensemble même si on avait des approches différentes. Justine avait une vision beaucoup plus complexe de la réalisation mais il ne fallait pas perdre de vue que l’on avait que trois heures pour réaliser le modèle. Il fallait donc rester simple tout en répondant aux exigences du jury.

Comment vous est venue l’inspiration pour ce maquillage ?
L’objectif était de faire ressortir une émotion sans que le modèle n’ait à faire une quelconque expression de visage. Je me suis donc inspiré de David Bowie en reprenant l’idée du Pierrot. J’ai alors fait plusieurs « face-chart » avec des teintes plus sombres et du doré pour donner du relief. Une fois le modèle définitif validée par mon élève et moi-même, nous avons travaillé sur un style minimaliste mais très moderne.

Comment vous êtes-vous préparé à ce concours ?
Nous avons rapidement trouvé une comédienne qui avait le visage parfaitement approprié pour ce maquillage. Ensuite nous avons fait plusieurs essais à l’école en dehors des heures de cours.

Les sélections se sont déroulées en deux étapes. La concurrence était rude…
Il y avait d’abord une première étape maquillage imposée par Make-Up afin de réaliser une première sélection. Une centaine d’écoles participaient à ce concours. Nous avons fait partie des 17 finalistes retenus pour l’étape finale à Paris.

A Paris justement, devant un jury d’expert, la pression a dû être élevée ?
La pression était effectivement élevée mais on s’était bien préparées. Tout au long du maquillage réalisé par Justine, j’ai pu la coacher. J’étais à côté d’elle pour la guider. J’ai ensuite réalisé la coiffure et à la fin, le jury est passé pour nous poser des questions sur la réalisation et noter notre travail. C’est ensuite que nous avons eu la grande surprise et l’immense joie de recevoir le premier prix à l’unanimité du jury.

L’expérience fut donc enrichissante pour toutes les deux…
Complètement ! Justine a eu droit à plusieurs cadeaux de la part de la marque et surtout une immersion dans les coulisses du métier, ça va être super pour elle ! Quant à moi, j’ai gagné le droit de participer à un séminaire de maquillage spécial enseignant, dispensé par des grands noms du maquillage international. C’est donc une belle récompense pour toutes les deux !

Retrouvez les œuvres d’Elodie Taquet sur son site.

Le coaching gagnant d'Elodie Taquet, professeur à Maestris Dunkerque