Maestris beauté

Tessa Dopierala, artiste montante de Maestris Cambrai

Tessa Dopierala lors de la soirée Halloween

Il y a des destins que l’on n’explique pas. Tessa Dopierala, fraîchement diplômée d’un Bac Pro Esthétique chez Maestris Cambrai, s’est découvert une passion et un réel talent qu’elle ne soupçonnait même pas : « J’ai fait une première année de Lycée générale qui ne m’a pas plu, se souvient-t-elle. Je ne savais pas quoi faire et c’est en assistant à une journée Portes Ouvertes à Maestris Cambrai que j’ai décidé de me lancer. Les différents débouchés que compte la profession et ce côté familial de l’école  m’a tout de suite enchanté ». Depuis, la jeune fille n’en finit plus d’impressionner.

Halloween, la révélation

A seulement 19 ans, Tessa Dopierala fait partie de ces talents précoces, très vite repérée par ses professeurs. « C’est une jeune fille qui mérite qu’on mette en avant tout son travail et sa réussite », enchérit même Anne Cardinal, sa directrice chez Maestris Cambrai. De belles promesses qui lui ont notamment permis d’être recrutée pour réaliser des maquillages lors d’une soirée Halloween au casino du Tréport. Une première expérience professionnelle enrichissante et inoubliable : « Mes professeurs m’ont mis en contact avec l’organisatrice qui m’a donné ma chance. Cette soirée était très bien encadrée et restera un grand souvenir pour moi ».

« J’aime apprendre »

Si cette première expérience fut enrichissante, la jeune artiste n’en reste pas moins réservée et travailleuse, elle qui continue désormais ses études en BTS Métiers de l’Esthétique. Un parcours qui semble lui convenir parfaitement : « J’aime apprendre. Nous sommes une classe avec très peu d’élèves donc les professeurs sont attentionnés et proches de nous, c’est agréable. Ils sont là pour nous écouter et nous booster dans les moments difficiles ».

Un avenir incertain

Promise à un bel avenir, et souhaitant faire du maquillage son « futur métier », Tessa doit encore se plier à une phase d’apprentissage approfondie. Ses journées sont notamment constituées de cours de biologie, de juridique, de suivi des tendances mais aussi de mise en pratique. Une nouvelle approche qui ne semble pas la perturber pour autant : « J’aime étudier à Maestris dans cette ambiance conviviale. Je ne sais pas encore quoi faire après mon BTS. Pourquoi ne pas poursuivre les études si nécessaire ? Cela me fait encore un peu peur d’entrer dans le monde professionnel. Aujourd’hui, je profite pleinement de la chance qui m’est donnée ». Et nous de son talent.